Mick angel : Une étrange Journée...

 

Sale journée, il avait encore fallu que ça tombe sur moi...

-Alors ta réponse ?

Il en a de bonne lui...
Il m'avait posé la pire question qu'on aurait pu me poser.
Non pas de part sa complexité -Le nombre de réponses possibles était infini-, mais de part les conséquences qui pouvaient en découler.

Mais revenons plutôt cinq minutes en arrière...

******

Un matin comme tant d'autres, j'étais aller me promener en ville et, passant devant un magasin d'armes, j'étais tombé sur un magnifique katana dont la beauté de la finition m'avait subjugué.
Rentrant dans le magasin je tombais littéralement nez à nez avec le canon d'un 9mm.

-Que viens-tu faire dans ce lieu de perdition mon ami ? me demanda-t-il le canon de son arme toujours pointé vers ma tête.

J'avoue que le "mon ami" me fit sourire intérieurement...

-Du calme, je suis juste venu voir ce sabre. lui répondis-je en montrant le dit sabre du doigt.

-Mais pourquoi vouloir un sabre ? C'est une arme de mort ? Répond à la question que je vais te poser et de ta réponse dépendra la vie de cette femme.

Changeant de cible, il pointa son arme vers une femme enceinte d'au moins six mois qui pleurait deux mètres derrière.

-Pourquoi les hommes s'entretuent-ils ?

******

Qu'est-ce que j'en savait moi ?
Pour l'honneur ? L'amour ? La paix ? La haine ? L'argent ?
Ca ne lui plaîrait surement pas comme réponse...

A priori il devait être fou.
Comment pointer son arme vers le ventre d'une femme enceinte si on ne l'ai pas ?
Le tout était de savoir ce qu'il voulait entendre...

Voyons...
Pour proteger ceux qu'on aime ?
Par besoin de conquête ?
Pour se sentir vivre ?
Car c'est notre nature ?
Peut-être, toutes ces réponses se valaient, mais...

-Il n'y a pas de raison particulière, les choses ce qu'elles sont, moins on se pose de questions et plus vieux on vit...

Ma réponse sembla le perturber il baissa son arme vers le sol, sûrement pour réfléchir deux minutes à ma réponses.

Je ne lui laissa pas le temps de me dire si ça lui plaisait ou pas.

Baam !

C'est étrange...
Sur les milliers de personnes qui se trouvait dans cette ville, je devais être l'un des seuls tueur à gage, et il avait fallu qu'il me pose la question à moi...

C'en était presque comique...

© 2002, MangaVision